Nous avons appris début janvier avec beaucoup de chagrin la mort accidentelle de l'éditeur

Paul Otchakovsky-Laurens 

Les choix qu'il défendait sous ses propres initiales, son catalogue merveilleusement varié et constamment exigeant ont toujours trouvé leur place sur les tables de la librairie:  de Bernard Noël à Charles Juliet, de Marie Darrieussecq à Emmanuel Carrère, mais aussi Olivier Cadiot, Marianne Alphant, Jean-Benoît Puech, Robert Bober, Martin Winckler, Julie Wolkenstein... de très nombreux auteurs de chez P.O.L sont ainsi venus au fil des années rencontrer leurs lecteurs aux Temps Modernes.
Les obsèques de Paul Otchakovsky-Laurens auront lieu lundi 22 janvier à Paris, et c'est la raison pour laquelle la librairie n'ouvrira ses portes ce jour-là qu'à 16 heures. Nous vous remercions de votre compréhension.

LA NUIT DE LA LECTURE

Samedi 20 janvier
A l'occasion de la Nuit de la lecture, nous nous transportons à 
La Ruche en Scène
24 bis rue de la Tour neuve à Orléans
pour une belle soirée de lectures 
avec à partir de 19 h les 
Lecture migrante organisée par Aurachrome Théâtre, avec Bastien Crinon, Arnaud Roi et Coraline Cauchi. 
puis avec Le 
Labolivre de Coraline Cauchi de la Compagnie Serres Chaudes, avec laquelle nous pourrons prolonger cette nuit jusqu'à l'épuisement de ses belles énergies!

Évidemment, vous spect'acteurs, vous êtes aussi conviés à participer aux lectures. Chacun peut apporter un texte de 10 minutes sur le thème de LA NUIT, vos lectures de nuit, délicieuses insomnies, aventures immobiles. Venez comme vous êtes, venez avec vos oreillers, venez avec vos pyjamas, venez avec vos duvets, et ouvrez grandes vos oreilles, ou prononcez pour la première fois les mots qui vous portent lorsque vous ne parvenez pas/ou que vous ne souhaitez pas, dormir...! 
tout public; entrée 5€.

AU CINEMA LES CARMES

Dimanche 21 janvier à 15 h
avant première du film adapté du livre de Marguerite Duras
La douleur
en présence de son réalisateur
Emmanuel Finkiel 
Avec Mélanie Thierry, Benoît Magimel, Benjamin Biolay...
Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La fin de la guerre et le retour des camps annoncent à Marguerite le début d’une insoutenable attente, une agonie lente et silencieuse au milieu du chaos de la Libération de Paris. #Fr 2h06

HANNAH ARENDT

Jeudi 8 février à 18h30
rencontre avec

Thierry Ternisien d'Ouville
qui nous présentera son livre
Penser avec Hannah Arendt
Guide voyage à travers une oeuvre
paru aux éditions Chronique sociale

Penser avec Hannah Arendt se présente au lecteur comme un «guide de voyage», avec ses «cartes mentales», ses vues d'ensemble, ses mises en contexte et son glossaire pédagogique : il invite ainsi à lire et à relire l'œuvre politique d'Arendt, écrite «dans un contexte (qui est toujours le nôtre) associant optimisme et désespoir irréfléchis» ; et il s'achève en assignant au lecteur une tâche : mieux comprendre le monde dans lequel il vit, notamment ces deux événements majeurs que sont la numérisation et l'entrée dans l'Anthropocène.
Thierry Ternisien d'Ouville, passionné par l'œuvre de Hannah Arendt, créateur de plusieurs blogs dont www.ttoarendt.com, est l'auteur de Réinventer la politique avec Hannah Arendt (Utopia). Il conduit des cours à l'université du Temps libre d'Orléans : Voyage à travers le XXe siècle avec Hannah Arendt. Il est aussi à l'initiative de l'association "Autour de Hannah Arendt, entre passé et futur".

ATELIERS LACAN

 L'évènement Lacan: subversion des Discours
On doit toujours penser contre soi-même: ainsi Lacan, s'opposant à Kierkegaard, auteur du "Concept d'angoisse", déclarait: "Entre le concept et l'angoisse, il faut choisir". Mais il n'a, pas plus que Kierkegaard ,voulu, ni pu, choisir. Il n'a cessé au contraire d'inscrire la douleur d'exister, qui rassemble toute la clinique, dans des coordonnées théoriques où il ne pouvait échapper au débat avec les philosophes, aux prises, depuis toujours avec l'inquiétante étrangeté de l'expérience humaine. Entre le "Je pense" de Descartes, et le "Ca pense" de Freud, que s'est-il passé dans le champ de la culture, quelle relève apporte la Psychanalyse dans la tradition des Lumières?
C'est ce chemin que nous parcourons, d'année en année, lors de ces rendez-vous initiés et menés une fois par mois par Pauline Prost le samedi, de 10h30 à midi.  
Voici la prochaine date de cette sixième saison :
SAMEDI 13 JANVIER 2018 
SAMEDI 17 FEVRIER
SAMEDI 17 MARS